World Of Tanks – Contenu de la mise à jour 8.9

La société Wargaming a mis en ligne hier une video intitulée ASAP 14, dans laquelle le producteur de World Of Tanks, Mikhaïl Zhivets, est interviewé et donne une vision plus détaillée de ce qu’apportera la prochaine mise à jour du jeu, c’est-à-dire la version 8.9; on peut déjà conclure que le beta test de cette version est imminent, pour une implémentation qui devrait avoir lieu à la fin du mois.

Comme nous l’avons déjà expliqué dans un précédent article, Wargaming s’apprête à introduire une nouvelle ligne de chasseurs de chars dans l’arbre technologique allemand. La ligne actuelle, à partir du tier IV comporte uniquement des engins clos et assez fortement blindés: Hetzer, StuG III, Jagdpanzer IV, Jagdpanther, Jagdpanther II, Ferdinand, Jagdtiger, Jagdpanzer-E-100. La tourelle est remplacée par une casemate qui abrite une arme plus puissante et plus lourde que celle que le châssis supporte habituellement.

La seconde ligne de chasseurs de chars sera en revanche constituée de véhicules bien armés, mais avec un habitacle ouvert et un blindage léger de type bouclier. En outre, les tiers VIII, IX et X seront dotés d’une tourelle rotative, et dans le cas du tier X, le Waffenträger E-100, un barillet. Le Waffenträger E-100 pourra recevoir deux canons au choix, un canon de 128 mm pour lequel six obus seront logés dans le barillet, et un canon de 150 mm pour lequel il disposera de quatre obus. Bref, ces nouveaux chasseurs de chars frapperont fort, mais ils seront aussi fragiles.

Le jeu va également accueillir trois nouveaux chars premiums, à commencer par le Chi-Nu Kai, un char moyen de rang V de nationalité japonaise. Certains chars japonais de capture sont déjà présents dans l’arbre technologique chinois, mais dans des versions modifiées et adaptées. Le Chi-Nu Kai sera donc une nouveauté, puisqu’il s’agira du premier char “authentiquement” japonais introduit dans le jeu. Ce prototype a l’étude à la fin de la seconde guerre mondiale est en fait un hybride, constitué à partir du châssis et de la tourelle du Type 3 Chi-Nu et du canon de 75 mm du type 4 Chi-To. Dans le jeu, on aura affaire à un char de 23 tonnes, avec 530 points de vie et un blindage plutôt léger.

Le second char premium sera un char léger chinois de rang V, le Type-64. Lui aussi sera issu d’un mariage, cette fois entre la tourelle et le châssis d’un M42 Duster et le canon de 76 mm d’un M18 Hellcat. Il aura un poids de 25 tonnes, pour 580 points de vie, et le canon de 76 mm aura une pénétration de 128 mm, plus qu’honorable pour un char léger.

Le dernier char premium sera un char soviétique moyen de rang VII, le T-44-85. Il s’agira donc d’un compromis entre deux chars déjà présents dans le jeu: le T-34-85 de rang VI et le T-44 de rang VIII.

Le jeu proposera également une nouvelle carte appelée Nord-Ouest, qui comportera des zones boisées et vallonnées avec de nombreuses collines et un important complexe minier situé dans les hauteurs. Mikhaïl Zhivets pense que cette carte devrait être très fun à jouer, tant mieux!

Ceci dit, la liste des nouveautés ne s’arrête pas là, car, last but not least, l’équipe de Wargaming va également implémenter un nouveau mode de jeu pour les parties standards. Inspiré de la scène du sport électronique, le combat d’équipe en sept contre sept trouvera sa place entre le peloton et la compagnie. Les équipes seront limitées au tier VIII et le total en additionnant les niveaux des chars sera limité à 42 points. Ainsi, une équipe pourra être par exemple constituée de sept chars de niveau VI. N’importe quel joueur pourra choisir un de ses chars et intégrer une équipe recherchée automatiquement par le serveur.

Le capitaine qui constituera l’équipe pourra choisir les véhicules qu’il veut, et créer son équipe de manière manuelle ou automatique. Dans ce cas, le serveur ne choisira que des joueurs ayant un score personnel proche de celui du capitaine, de manière à constituer des équipes plus ou moins égales. Cela permettra d’éviter, d’après Mikhaïl Zhivets, les sempiternelles pleurnicheries des joueurs qui se plaignent de devoir supporter des coéquipiers qui sont débutants ou qui jouent beaucoup moins bien qu’eux. Sur ce point, je suis plus que circonspect. En effet, lorsque je regarde après coup les résultats de ce qui se plaignent, la plupart du temps ce n’est pas bien brillant. De la même manière que ceux qui se plaignent de la cantine sont la plupart du temps ceux qui mangent le plus mal chez eux, dans World Of tanks, ce sont souvent ceux qui jouent le plus mal qui se plaignent le plus des autres joueurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>